Rechercher
  • Christelle Oukkadour

Avril : Lycium barbarum

Lyciet de barbarie


Famille : Solanaceae


Origine : centre de la Chine


Arbuste à souche sarmenteuse, au port dressé et évasé, très ramifié.

Ses rameaux grêles s’arquent pour lui donner une allure retombante. Ils sont munis de quelques longues épines acérées.


Croissance moyennement rapide.

Tolère la sécheresse, les embruns et le vent.


Idéal pour les petits jardins, il se prête aussi volontiers à une culture en pot.

Parfait pour la région méditerranéenne ou le littoral, notamment pour fixer les talus !

🌸 : Avril – Automne, jusqu’aux gelées, petites fleurs rose violacé à pourpre, campanulées étoilées, parfumée et nectarifère (attire les abeilles).


🍒 : petites baies d’abord vertes puis rouges-orangés à maturité. Elles ont un goût acidulé, sucré et ressemblent à de petites cerises allongées. Elles se consomment séchées ou bien en jus. Elles sont réputées pour être riches en vitamines, minéraux et oligo-éléments.


Bon à savoir !

Bien que la baie de Goji ait été reconnue comme l'un des fruits les plus anti-oxydants, on parle même de fruit « anti-vieillissement », cette réputation de " super-fruit" aurait été exagérée. D'après l'étude de Cai et al. (2004), sur la capacité antioxydante TEAC de 112 plantes médicinales chinoises : Les baies de goji se situent bien en dessous de la valeur moyenne TEAC (788 μmol trolox/100g MS) car elles ne présentent une valeur que de 491.

Une valeur bien faible au regard de celles de la peau de Grenade (6240), des jeunes feuilles de thé (5268) ou encore des racines de Rhubarbe (2108).

https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0024320503011457?via%3Dihub#aep-section-id24

Caractéristiques principales :


  • Caduc,

  • Feuillage épais et coriace, vert de gris dont les jeunes pousses arborent un vert plus vif ; les jeunes feuilles se consomment, après séchage, en tisane,

  • Hauteur / Largeur : 1,5 m en tout sens en pot, mais 2 à 3 m en pleine terre,

  • Exposition soleil ou mi-ombre,

  • Sol : indifférent, bien drainé, même pauvres et caillouteux, éventuellement argileux, plutôt calcaire ; Il sera toutefois plus productif si le sol est riche et qu'il est maintenu frais lors des fortes chaleurs estivales,

  • Rusticité – 23°C,

  • Aucune maladie ou sensibilité à des ravageurs connue,

  • Capable de se naturaliser par drageons ou semis naturel, il vaut donc mieux garder un œil sur son expansion ! sauf si vous disposez de beaucoup d'espace et que vous souhaitez le laisser s'exprimer pleinement.

  • En médecine traditionnelle chinoise, les herboristes emploient la baie de goji, en association avec d’autres plantes : « pour traiter l’infertilité masculine, les troubles respiratoires et la fatigue. En prévention, ils l’utilisent pour protéger le foie et les reins, ainsi que comme tonique pour stimuler le système immunitaire, préserver l’intégrité des fonctions neurologiques et des organes de la vue contre les effets du vieillissement ».

Entretien :


  • Plantation de préférence à l’automne ou attendre la fin des gelées au printemps,

  • Fertilisation inutile,

  • Ses long rameaux permettent de le palisser, comme une grimpante,

  • Pincez les extrémités des branches pour les pousser à se ramifier et obtenir ainsi un sujet au port plus compact ou moins sauvageon,

  • Lors d’une culture en pot, le rempoter tous les 2 ans, au printemps,

  • La taille est facultative : intervenir en fin d'hiver pour contenir les touffes en ôtant les plus vieilles branches et en les taillant à leur base. Il est également possible de retailler l'ensemble de la ramure de moitié.





26 vues
  • Instagram

06 69 ..........

Montpellier, France

06  69  96  35  59

R.C.S de Montpellier 849 443 130

©2019 by Le vélo qui sème. Proudly created with Wix.com