Rechercher
  • Christelle Oukkadour

Janvier : Viburnum tinus

Laurier tin ou Viorne tin,

Origine : Pourtour méditerranéen, un arbuste présent aussi bien dans nos garrigues et maquis, que dans nos bois de feuillus et les chênaies !


Impossible d'être déçu ! Le genre comprend plus de 150 espèces d'arbustes, offrant une belle déclinaison de coloris du feuillage, des fleurs ou de gabarit de la plante.



Famille : Adoxacées

Arbuste au port plutôt buissonnant et arrondi, à croissance assez lente.

Tolère les vents, les embruns, la pollution atmosphérique et assez bien la sécheresse.


🌸 : selon les variétés, la floraison est plus ou moins parfumée et débute dès Novembre pour se terminer en Avril.

Les boutons floraux sont souvent roses et les fleurs blanches à blanc-rosé.


🍒 : à partir de la fin de l'été apparaissent des petites baies noires aux reflets d'un bleu métallique, qui resteront une grande partie de l'hiver sur l’arbuste. Elles sont très appréciées des oiseaux.

Attention, elles sont purgatives pour l’homme, mieux vaut ne pas les consommer !

- Ne pas confondre avec le Laurier sauce qui est le seul comestible -


Caractéristiques principales :


  • Persistant,

  • Feuillage coriace et lustré d’un vert foncé ; certains cultivars présentent un feuillage panaché ou une coloration des jeunes pousses,

  • 1,5 à 4 m, selon les variétés, en Hauteur comme en Largeur,

  • Exposition Mi-ombre à Soleil (ombre possible mais la floraison sera moindre),

  • Sol drainé, accepte les terres sèches, calcaires voire salées.

  • Rusticité – 15°C

  • Utilisation : en sujet isolé, en haie libre, en massif ou même en pot sur une terrasse. Il peut être monté sur tige, tel un arbre, avec une taille adéquate.


Entretien :

  • Peut accepter des tailles sévères car il redémarre de souche.

Pensez à laisser quelques fleurs fanées pour ne pas supprimer totalement la fructification. Pour cela, réduire les branches qui ont fleuri de la moitié de leur longueur (les fleurs apparaissent sur les rameaux de l’année) afin de favoriser une bonne ramification. Supprimez aussi tout le bois mort.


Ne taillez pas en automne car vous vous priveriez de sa magnifique floraison !


  • Bien que résistants, ces arbustes peuvent être sensibles aux : araignées rouges, cochenilles, galéruques, pucerons noirs de la fève et à l’oïdium.



32 vues
  • Instagram

06 69 ..........

Montpellier, France

06  69  96  35  59

R.C.S de Montpellier 849 443 130

©2019 by Le vélo qui sème. Proudly created with Wix.com