Rechercher
  • Christelle Oukkadour

Mars : Acacia Baileyana ' Purpurea '

Famille : Fabaceae*


Origine : sud est de l’Australie et Tasmanie



Arbuste ou petit arbre au port érigé.

Ses rameaux très souples peuvent lui donner une allure légèrement retombante.

Croissance rapide qui donne très vite une masse bleutée aux reflets argentés. ​

Tolère les embruns et la sécheresse une fois installé,

Idéal sur les côtes méditerranéennes ou certains points du littoral atlantique !

🌸 : Janvier – Février, voire Mars, longues grappes de petits pompons jaune d’or,

légèrement parfumée (odeur de violette) et mellifère.


🍒 : gousses vertes aux bords réticulés, brunes à maturité.


* Double bénéfice : comme toutes légumineuses, les acacias fixent l’azote de l’air au niveau de leurs racines qui hébergent des bactéries vivant en symbiose avec la plante.

Dans cette association symbiotique, la plante fournit les substances carbonées aux bactéries et ces dernières, en retour, délivrent des substances azotées synthétisées à partir de l'azote atmosphérique.

Non seulement il est inutile d'apporter de l'engrais mais en plus, les végétaux plantés à proximité de l’Acacia profiteront également de cet azote, n'est ce pas génial !

Caractéristiques principales :


  • Persistant,

  • Feuillage plumeux gris bleu aux reflets argentés dont les jeunes pousses arborent une teinte pourprée.

  • Feuilles composées bipennées ressemblantes à celles de l’Acacia dealbata, mais qui sont plus petites.

  • Hauteur 3 – 6 m / Largeur 3 - 4 m,

  • Exposition Soleil ou Mi-ombre,

  • Son bois étant cassant le planter l'abriter des vents violents et froids,

  • Sol bien drainé, pauvre, sec ou frais, neutre ou acide mais tolère aussi les terres calcaires.

  • Rusticité – 8°C,

  • Utilisation : en sujet isolé ou en pot,

  • Pas de maladies connues, mais il peut être sensible aux araignées rouges, cicadelle pruineuse et aux cochenilles,

  • Il ne drageonne pas contrairement à l’Acacia dealbata (mimosa des fleuristes ou mimosa d’hiver, qui peut devenir envahissant à cause de ses nombreux rejets).

Entretien :


  • Plantation en fin d’hiver, début de printemps.

  • Lors d’une culture en pot, le rempoter tous les 2 ans, au printemps.

  • La taille est facultative. Elle peut éventuellement être réalisée, après la floraison, soit en fin d’hiver. Dans ce cas, tailler les branches qui ont fleuri d'environ la moitié de leur longueur. Ceci stimulera la production de nouvelles pousses.




0 vue
  • Instagram

06 69 ..........

Montpellier, France

06  69  96  35  59

R.C.S de Montpellier 849 443 130

©2019 by Le vélo qui sème. Proudly created with Wix.com